Ademuz

Pressoir de José Maroto

Les « cubos » (pressoirs) étaient nombreux à Ademuz et dans toute la comarque, compte tenu du développement important de la vigne jusqu’au début du siècle dernier. Il existait de nombreux pressoirs communaux ou privés tels que celui-ci, dont la particularité, en outre, est leur forme carrée, puisqu’ils sont majoritairement circulaires. Ainsi, le moût et le marc de raisin ne restent pas dans les coins.
En plus de constituer l’âme de ces terres, le vin prodigue réconfort et encourage notre mémoire à transformer et à transcrire le passé, ce qui nous permet de rester tournés vers l’avenir.