Vallanca

Moulin à farine de La Tosca

Durant l’été 2018, la Mairie de Vallanca a inauguré le moulin restauré de la Tosca, un bâtiment historique qui conserve précieusement une partie de l’histoire de la commune du Rincón de Ademuz. Outre la rénovation et la restauration de son mécanisme d’origine qui le mettent en valeur, le moulin a également été aménagé en salle d’exposition pour la commune.
Jusqu’à très récemment, les moulins constituaient une industrie de transformation essentielle pour l’économie. Le grain y était transformé en farine, un produit consommable à la fois par l’homme et par les animaux.
Grâce aux documents historiques existants, on sait que, jusqu’à la fin du xvıe siècle, il n’existait qu’un seul moulin sur le territoire d’Ademuz, le « Molino Real », dont l’origine remonte au moins à la fin du xıııe siècle et dès lors dirigé par les fonctionnaires royaux. Une prérogative royale ordonnait que tout le grain moulu sur le territoire le soit dans ce moulin. À la fin du xvıe siècle, le moulin de la Villa était trop obsolète pour subvenir aux besoins d’une population en constante augmentation. C’est pourquoi, en 1953, une autorisation fut obtenue pour la construction d’un nouveau moulin et d’un four à pain à Vallanca. Ce nouveau moulin royal de Vallanca commença à tourner vers 1595, comme en témoignent les armoiries qui ornent l’extérieur de ses murs.
Cependant, Vallanca comptait jadis d’autres moulins que le moulin royal. L’un d’entre eux est effectivement le moulin de la Tosca, dont le nom provient probablement de la pierre qui le constitue : « piedra tosca » (tuffeau), très abondante dans la région.
Il fut en service jusque dans les années 1980 et Evaristo Rodríguez Férriz, accompagné de sa femme Adelina Sánchez Millán, fut le dernier meunier à y travailler. À l’extérieur, accolé au bâtiment, se trouve toujours l’étang où était stockée l’eau.